Ramsay Santé
Hôpital privé Résidence du Parc

Escape game à l’hôpital : 45 minutes pour sauver le monde

Article le

À l’occasion de la semaine nationale de la sécurité des patients, événement destiné à sensibiliser patients et personnels de santé aux risques dans le domaine de la santé, l’Hôpital privé Résidence du Parc a innové en proposant un escape game à ses équipes paramédicales et administratives…

Escape game à l’hôpital : 45 minutes pour sauver le monde

L’escape game est une activité venue tout droit du Japon, qui a fait son apparition en France depuis quelques années. Ce type de jeu grandeur nature consiste à résoudre des énigmes en équipes en un temps limité. Cette année, l’hôpital a vu les choses en grand pour mobiliser le personnel soignant. 

« Nous sommes confrontés à une épidémie »

Dès leur entrée dans le jeu, les participants ont reçu un appel les informant qu’une épidémie causée par une bactérie inconnue se diffusait à vitesse grand V sur la planète ! « J’étais en train de découvrir le nom de cette bactérie lorsque je me suis blessé. J’ai besoin de vous ! Emmenez-moi au bloc opératoire au plus vite et retournons ensuite au laboratoire. Unissons nos forces pour trouver un traitement antibiotique qui permettra de sauver le monde ! »

Un parcours à travers 3 salles aux thèmes différents a été organisé. La première mission des participants a consisté à retrouver les éléments nécessaires à la constitution du dossier pré-opératoire du patient blessé, afin de l’emmener au bloc. Une fois arrivée sur place, le groupe a découvert une vidéo lui indiquant sa seconde mission : découvrir le germe responsable de l’épidémie. Dans la 3ème salle, les soignants ont pu réfléchir à un traitement pour éradiquer la bactérie.

Veiller à la sécurité et à la qualité des soins

Derrière le jeu, toutes les étapes d’une prise en charge factice ont été passées au crible : constitution d'un dossier pré opératoire, examens bactériologiques, mise en culture des prélèvements, mécanismes de diffusion des germes, mesures de prévention contre les contaminations, lecture d’un antibiogramme et choix d’un traitement. L’objectif ? Sensibiliser les soignants aux thèmes de l’identitovigilance[1], de la pharmacovigilance[2] et de l’infectio-vigilance[3].

Il a fallu plus d’un mois aux organisateurs de cette activité pour créer les énigmes, définir un fil conducteur et trouver du matériel pour soigner la mise en scène.

[1] Définit les règles à appliquer pour limiter les risques liés à une mauvaise identification d’un patient pendant son parcours de soins.

[2] Consiste à recueillir des informations utiles à la surveillance des médicaments, y compris des informations sur les effets indésirables présumés

[3] Désigne la vigilance sanitaire

Article précédent

Nos engagements patients

Les hôpitaux privés et cliniques du groupe Ramsay Santé s'engagent.